Photo Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour   - Capital.fr

Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour - Capital.fr

Abilio Diniz veut monter au capital de Carrefour   - Capital.fr

L'enfance d'Abilio Diniz

Enfant, il s’est initié aux arts martiaux afin de ne plus être une tête de turc. Abilio Diniz (Page web Abilio Diniz - Capital.fr) est né en 1936 au Brésil. En 1929, la famille d’Abilio Diniz, d’origine portugaise, émigre au Brésil.

Abilio Diniz est l’un des personnages les plus charismatiques de son pays. Selon le magazine du Brésil "Epoca", l'entrepreneur fait partie des cent célébrités ayant le plus d'influence dans le pays. Le businessman est devenu l’une des personnes ayant le plus de poids du Brésil. Au cours de l'année 2011, Abilio Diniz intègre la Chambre de Politique et de Compétitivité et performance, dont les buts sont de rendre concurrentielles les entreprises du sous-continent brésilien et d’augmenter l’efficacité des services publics.

Au sein du monde du foot, Abilio Diniz appartient au comité de consultation du club de São Paulo et il a créé l’équipe d’Audax, dont le but est de repérer les jeunes potentiels. L'entrepreneur se revendique comme appartenant au "capitalisme responsable", un mouvement lancé aux USA et qui préconise le contentement et la motivation des équipes dans les sociétés. Autrefois joueur de football, ayant également pratiqué la boxe et la capoeira, Abilio Diniz reste un athlète accompli qui démarre chaque jour par un entraînement sportif.

Une première grande surface GPA lancée dès la fin des années 1950

Le commerce écrira son avenir dans les grandes surfaces, c'est ce qu'estime le père d’Abilio Diniz dès la fin des années 1950. Pour faire progresser son propre groupe, il a pris exemple sur le succès de Carrefour, dont il a rencontré les fondateurs dans les années 1970. Le père d’Abilio Diniz ouvre sa toute première boulangerie sur une artère très réputée de Sao Paulo.

Abilio Diniz, un chef d'entreprise qui a traversé les crises

Durant de la présidentielle de 1989, Abilio Diniz est pris en otage. Délivré après 7 jours de captivité, il va rester affecté par cette expérience. Il est membre du Conseil Monétaire National en pleine période d'inflation démesurée, dans les années 1980. Au début de la décennie 90, en pleine crise, le groupe GPA géré par Abilio Diniz rencontre d'importantes difficultés financières.

Les articles